Ikan Dive un club peu recommandable : Récit de ma plongée chez Ikan Dive

Récit de ma plongée chez Ikan DiveEn arrivant sur Padangbai j’ai voulu tester la plongée sous marine. Sport que je ne connaissais pas auparavant. Je me suis dirigé vers Ikan Dive en voyant qu’il s’agissait d’un club de plongée français à Bali. Je me suis dit que j’aurai un enseignement de qualité et cela me rassurait plutôt que de passer par un autre club. Ne connaissant pas le vocabulaire technique de la plongée j’avais peur de recevoir des cours en anglais. Après coup j’ai vite compris qu’en anglais ou en français ça ne changeait pas grand-chose.

J’ai pris quelques renseignements et j’ai réservé un baptême pour le lendemain matin. Mon premier baptême s’est correctement déroulé. Mon Divemaster était très sympa et vraiment pédagogue. Pour un club français on avait oublié de me préciser que mon moniteur n’était pas francophone. Parlant anglais je n’ai pas eu de mal à comprendre. Mais la moindre des choses aurait été de prévenir.

Ma première plongée s’est très bien déroulée j’ai décidé de continuer et de faire un autre baptême le lendemain. Durant mon séjour à Padangbai j’ai eu de la chance j’ai quasiment tout le temps été le seul plongeur, le village était vide de touristes.

La plongée à Padangbai

Padangbai est un site très pratique pour plonger car il est accessible à 5 minutes en bateau. Il y a quelques sites sur le fameux Blue Lagoon où l’on peut voir de jolis coraux. Ce n’est pas le meilleur endroit pour observer des gros poissons par contre. Au niveau des récifs coraliens il y a de quoi se faire plaisir aux yeux avec des coraux de toutes les couleurs. Pour ma part j’y ai observé des murènes, des raies à points bleus, des poissons lions, un poisson crocodile, des némos, un requin de récif, d’une manière générale des poissons et des coraux de toutes les couleurs.

Un mari un peu trop jaloux chez Ikan Dive ?

Après mes baptêmes, j’ai décidé de passer mon niveau 1 et 2 Padi. C’est à partir de ce moment là que les choses ont commencé à dérailler chez Ikan Dive. Durant mes 2 premiers jours aucun souci (je reviendrai sur la qualité de l’enseignement qui avec du recul me parait très léger). C’est Claire la patronne du club qui me fait les cours et également les plongées.

Le 3ème jour après ma plongée je discute avec Claire car elle me demande des renseignements pour son site web. Au bout d’un certain temps elle s’en va pour discuter dans le bureau de son mari.

Comme il y a le Wi Fi au chez Ikan Dive, je demande à Claire si je peux rester une petite heure pour profiter du net. Quelques minutes plus tard son mari vient me voir et me regarde d’un air méchant en me disant : sors de là !

Sur le moment je n’ai réellement pas compris, j’ai rien dit et suis parti. Le lendemain matin je demande des explications à Claire. Elle m’explique que ce n’est rien, juste un malentendu, je n’y suis pour rien me dit elle. Ce jour là je devais aller plonger à Tulamben. Un site de plongée à une heure de voiture.

Un peu gênée, elle vient me voir en m’expliquant qu’il n’est pas possible d’aller plonger à Tulamben aujourd’hui, mais que l’on peut quand même aller plonger à Blue Lagoon sans m’expliquer pour autant pourquoi. Je commence à ne pas apprécier car la plongée à Tulamben était comprise dans le forfait. Je finis pas lui arracher les vers du nez et elle m’explique que son mari ne veut pas que j’aille plonger avec elle seul (histoire de jalousie si je comprends bien). Je précise que Claire a le double de mon âge !

Là je commence à ne plus vraiment apprécier. Je me dis qu’à la base j’ai voulu l’aider en lui donnant des renseignements et c’est comme ça que l’on me remercie ! Et de toutes les façons ce que je disais à Claire, je suis un client j’estime qu’à ce prix là on peut au moins me parler avec respect.

Le comble !

Une dizaine de minutes plus tard, on vient me voir me disant que Mawi le mari de Claire (et patron du club) souhaite me parler. D’une manière tout à fait officielle Mawi devant Claire vient m’expliquer que qu’il faudrait que je comprenne qu’ici on est en Indonésie et que je ne peux pas me permettre d’aller parler à Claire sans lui demander la permission auparavant.

Je réponds avec le sourire tellement la situation me parait surnaturelle ! Je peux comprendre qu’il existe des différences de culture, mais il s’agit d’un club tenu par une française ou quasi que des clients français viennent depuis des années.

Ikan Dive : Des façons de faire peu professionnelle ?

Lorsque Claire est venue me voir pour m’expliquer qu’on ne pouvait pas plonger à Tulamben elle m’a également glissé :
– Si tu ne souhaites pas plonger je comprends
– Oui mais il faut que je fasse mes dernières plongées pour avoir ma certification PADI
– Aucun problèmes, je te ferai quand même ton papier pour que tu aies ta certification

En gros je n’avais même pas terminé mes leçons que je pouvais quand même avoir ma licence PADI. Je trouve très peu professionnel voire dangereux. Donner une certification alors que je n’ai reçu qu’une partie de l’enseignement.

Un bonbon en guise de geste commerciale

Naïf comme je suis, j’ai quand même continué de plonger jusqu’au dernier jour avec Ikan Dive. Claire m’avait dit que je ne devais pas m’inquiéter « on s’arrangerait à la fin ».

Le jour où je suis allé payer Claire m’annonce qu’elle m’offre 40 dollars sur une facture de plus de 500 dollars. J’ai trouvé plus que léger pour se faire traiter comme une merde et ne pas avoir pu faire les plongées que je devais faire.

Mon ami blog sur son tour du monde http://www.marylandmarriagealliance.com// 

LA PÂTISSERIE DES RÊVES, SALON DE THÉ, PARIS 16E

patisserie-reves-enfantsCe week-end end, je suis allée avec Puce N°1 dans le salon de thé de la pâtisserie des Rêves rue du lonchamp avec Anne-Laure , C. (bientôt 2 ans, donc pas encore de blog) et Déborah. Il existe deux adresses à Paris, mais celle de la rue du Bac dans le 6e ne fait pas salon de thé, uniquement pâtisserie.

Nous avions lu à différents endroits qu’il y avait un espace dédié aux enfants, en fait il s’agit du salon de thé classique (en tout cas le samedi) mais les enfants sont bien accueillis. Petite puce N°1 a choisi l’assortiment de 6 mini-pâtisseries conçu pour les enfants (7,50€) et ses yeux se sont tout simplement illuminés en découvrant son assiette. Au menu : une tartelette au citron, une tartelette au chocolat, une tartelette tatin, un mini Paris-Brest, un Saint-Honoré et un gâteau chocolat-praliné croustillant.

Côté pâtisserie, les gâteaux sont présentés sous cloche et font tous merveilleusement envie à tout gourmand qui se respecte. Vous avez le choix entre des viennoiseries, madeleines, cakes, brownie… mais bien sûr comme le nom l’indique à différentes pâtisseries aussi belles que bonnes : tarte au citron, Paris-Brest, forêt noire, éclairs, tarte tatin, Saint-Honoré, tartes aux fruits de saison…

Côté salon de thé, le mercredi des ateliers sont organisés pour les enfants de 4 à 8 ans. Les ateliers permettent aux petits gastronomes de découvrir pendant 1h30 les secrets du chou à la crème et d’autres gourmandises. Le prix est de 30€ par enfant. Il est également possible d’organiser des anniversaires le mercredi après-midi, il faudra alors compter 33€ par enfant.

Pour en savoir plus, vous pouvez jeter un oeil sur le blog de la pâtisserie des rêves, il est très bien fait et regorge de vidéos pour vous faire entrer dans l’univers merveilleux de Philippe Conticini, les coulisses de la pâtisserie des rêves ou vous guider dans la réalisation de recettes expliquées pas à pas.

Voyage solidaire au Vietnam : Un projet bénévole au Vietnam

Voyage au Vietnam – un joyau de l’Asie – en faisant parti d’ un échange culturel qui vous fait probablement tomber en amour avec le Vietnam , destination qui inspire les gens, offre une nourriture exotique et des paysages magnifiques.

Ce projet vous offre l’opportunité unique de travailler avec des enfants vietnamiens enthousiastes et dynamiques et de contribuer à une meilleure qualité de vie pour les populations locales vivant au Vietnam. Vous serez fortement impliqué dans l’enseignement dans les écoles locales, pour le but de créer une infrastructure de l’éducation durable pour l’avenir des communautés locales.

QU’EST-CE QUE  C”EST, LE PROJET 

L’objectif du projet social de Minh Anh Voyage ( site : voyage vietnam .co )  est de faciliter et mettre en œuvre les objectifs de développement de l’éducation afin d’améliorer la vie des enfants vivant au Nord Vietnam. Les Bénévoles enthousiastes et aspirants sont la pour fournir des services bénévoles en faveur des orphelins et pauvres enfants dans l’espoir que, finalement, les jeunes seront en mesure de mener une meilleure vie, un meilleur avenir et de les intégrer avec succès dans leurs communautés.

Que vais-je faire?

Vous travaillerez au centre du lundi au vendredi. Votre horaire de travail portera sur un programme varié et agréable dans une école vietnamienne . Vous serez ensemble pleinement avec vos élèves et vous réveillerez votre propre créativité et l’initiative. Les types d’activités que vous pouvez faire: l’enseignement en anglais. Nous vous encourageons à faire preuve de créativité, de la conception des activités qui sont intéressantes et amusantes!

Vous serez logés dans des chambres dans le campus du collège. Les chambres seront partagés entre les bénévoles (même sexe) et il peut y avoir des douches et ventilateurs disponibles. Vous serez à proximité des étudiants locaux permettant un échange culturel complet. L’accès à Internet peut être disponible

Vous aurez trois repas par jour tout au long de votre projet. Le Vietnam est connu dans le monde entier pour son eau à la bouche des soupes traditionnelles de nouilles et fruits de mer frais, des plats de riz épicé . Une cuisine locale a votre service

Je vis Voyage, je rêve Voyage, je mange Voyage…

12/04/2011: Pfiouuuuuuuuuu !! Que de temps passé depuis ma dernière rubrique !! Je sais que vous savez pourquoi et que vous me comprenez ! Notre périple se poursuit toujours et encore , et pour ceux qui regardent nos photos, je pense que vous réalisez tout ce que nous vivons !! C’est Enorme !! Nous avons encore traversé de nombreux états et rencontré d’autres gens merveilleux ! Décidement, les States nous réservaient quelques surprises finalement ! Avant de partir, nous avions vraiment une idée préconçue, une image caricaturale de l’Amérique et des américains ! Certes, nous avons encore quelques réserves sur leur mode de fonctionnement et leur manière de vivre, mais les paysages…L’Amérique est tout simplement Sublimissime !! A chaque nouvel état, nous en prenons plein les mirettes, et pour peu que nous nous arrêtions hors des sentiers battus, nous entrevoyons tout le potentiel de ce vaste pays ! Quel tristesse de constater que bon nombre de citoyens américains ne s’en rendent pas compte eux-mêmes ! Nous observons que la plupart des personnes rencontrées ici n’ont jamais voyagé à travers leur propre pays ! Ceux qui vivent sur la côte Atlantique n’ont jamais mis les pieds dans le Pacifique, et inversement ! Nous sommes devenus, au fil des Km, des sortes de Héros pour beaucoup d’entre eux, c’est un sentiment très destabilisant pour nous ! Les gens nous chantent des “Wahouuu”, des ” Amazing”, “Bravo”… Nous n’avons pas la sensation d’être formidables, ni même différents des autres, mais pour beaucoup, vivre ses rêves, relève de l’héroisme ! Que c’est dommage !

La vie nous semble si pleine de sens depuis le début de nos aventures ! Tout est plus simple dans nos esprits ! Cela peut paraitre étrange, mais nous nous sommes rencontrés, je veux dire en tant que personne, qu’individu ! Guillaume et moi partageons bien plus qu’une vie de couple dorénavant ! Nous sommes une équipe, des amis ! Nous avons affronté tempêtes, soucis et embêtements ensemble, mais plus important encore, nous vivons chaque coucher de soleil l’un auprès de l’autre, les yeux tournés vers le ciel et la main dans la main ! Nous avons le temps, quel luxe, d’être véritablement là l’un pour l’autre ! La routine est obligatoire, surtout avec des enfants! Mais cette routine là est bien agréable!

Et puis, Je me suis rencontrée, moi, Aude ! Je sais QUI je suis! Je me suis comprise (il était temps), j’ai pardonné tant de choses, et j’ai appris à me pardonner à moi-même ! C’est une espèce d’introspection, de voyage intérieur ! On visite le monde qui nous entoure pour finalement se découvrir soi-même ! Et quelle béatitude, quelle sérénité ensuite !! J’ai accepté mes défauts, j’ai accepté ceux des autres, je me sens en accord avec celle qui est tapie au fond de moi depuis toujours et qui avait peur de se montrer au grand jour ! Merci la vie !

Nous allons continuer d’avancer, de rouler dans notre vieux camping-car que nous aimons tant ! C’est notre chez nous, notre carapace !

Nous allons continuer de découvrir, de profiter et de boire la vie ! Même si le budget commence à nous faire défaut (nous nous rendons compte en rencontrant d’autres voyageurs, que nous sommes vraiment partis avec un tout petit budget) et qu’il nous faut à présent faire des choix de parcours, nous bouffons l’asphalte comme une grande goulée d’oxygène !! Il nous tarde de nous poser quelques mois en Polynésie, mais en même temps, nous avons peur de ne plus être libres de rouler et d’avancer ! Nous sommes loin de la fin et projetons déjà un autre périple pour dans quelques années! Nous vivrons l’Amérique du Sud, nous vivrons l’Asie, c’est une certitude ! Le voyage est telle une drogue, une fois qu’on y a gouté, plus moyen d’y renoncer ! Je vis Voyage, je rêve Voyage, je mange Voyage…

Les enfants poursuivent leurs efforts à l’école, pas seulement pour le Cned, mais aussi à l’école de la vie ! Ils Voient, Observent, Découvrent, Rêvent, Imaginent, Projetent, Ingurgitent et Digèrent ! Valentine, malgré ses 2 ans profite de l’aventure tout autant que les autres! Son développement nous semble accéléré, elle est très en avance sur ses petits camarades de jeu rencontrés dans les parcs! Elle est évidemment sans cesse stimulée par nos visites, par nos découvertes mais aussi par les jeux des 2 grands et par l’école que nous faisons devant (et souvent Avec) elle. Elle commence à faire quelques phrases en anglais, a un vocabulaire ciblé en français, dessine, manipule, invente, créé et fait preuve de beaucoup d’humour et d’audace!

Louanne a gardé son sens inné de la solidarité ! Tout est une révélation pour elle, et elle s’implique vraiment dans notre mode de vie ! Elle a tellement pris confiance en elle ! Pour elle, aucun souci pour aller vers les autres, rentrer seule dans un magasin ou donner un coup de main à une personne dans la panade ! C’est une éternelle positive (un peu comme moi je dois dire)! Il lui est parfois difficile, cependant, de vivre en vase clos avec nous, ses amies lui manquent terriblement et il n’est pas rare qu’elle nous fasse part de ses souvenirs de jeux avec ses camarades! Elle a vraiment hâte d’être en Polynésie pour rencontrer des enfants francophones et partager plus que de simples jeux, des confidences ! Bizarrement, sa féminité et son côté ultra-fille se sont exacerbés au fil du voyage ! Les shorts, chaussures de rando et bandanas dans les cheveux n’ont pas eu raison de sa lolita-attitude ! Mais comment lui en faire reproche? C’est Elle, un point c’est tout !


Pour Maxime, là encore, c’est plus qu’un simple voyage, même s’il n’en a aucune conscience bien évidemment ! Il fait preuve de tant d’humour ! Nous avons la sensation que sa très grande sensibilité est en train de devenir un atout ! Il n’est plus Max le timide, mais Max le grand voyageur, celui qui en a vu, celui qui a vécu ! Pour lui aussi, ce voyage aura permis de prendre vraiment confiance en sa nature et de s’accepter tel qu’il est ! Il apprend à determiner ses qualités et ses défauts et fait preuve d’une grande lucidité ! Ses opinions sur le monde s’affinent et grâce à ses nouvelles connaissances, prennent une dimension vraiment très interessante ! Ce n’est pas un scolaire notre Max, c’est un viscéral: Il se nourrit de ses aventures et se forge sa propre culture! C’est un être libre et indépendant !

Voilà, vous aurez compris que le voyage forge le caractère! Il nous ouvre la voie de notre coeur!
Allez, tchô !

PS: Je profite de ce billet d’humeur pour faire un énorme coucou à Marieke et sa famille qui entreprendront eux aussi ce voyage dès le 1° janvier 2012 et qui ont été adorables de nous contacter via le site pour obtenir quelques conseils ! Bonne prépa à eux ! Leur blog est dans nos liens, n’hésitez pas !Je pense également à Jacques Brémond qui nous a laissé un message (livre d’or), qui m’a fait terriblement réflechir et que je remercie ! Grâce à vous, je me suis remise aux billets d’humeur !

Je pense à mon père qui vient de passer une semaine un peu difficile à l’hôpital, pour apprendre à comprendre et gérer son diabète, et à ma mère, toujours auprès de lui après toutes ces années ! Je vous bise tellement fort tous les 2 !

Enfin, je pense à ma Seve, qui vient de fêter son 30° anniversaire ! Même si je suis si loin d’elle physiquement, je me sens tellement proche par le coeur ! Enormes bisous ma poule et plein de belles choses à venir !!

2011 est arrivé

le 31/01/2011: Nous sommes en 2011 et je souhaite déjà vivre une année aussi riche et émouvante, vibrante et décalée qu’en 2010 !! Nous avons fait un sacré bout de route depuis mon dernier billet d’humeur !! Après nous être bien gelés au Canada, nous avons préféré chercher un peu de chaleur vers le sud ! Nous avons eu pas mal de coups durs avec Kiki : 2 pannes et surtout, toute la tuyauterie gelée ! L’horreur ! Plus d’eau dans le camping-car, avec tout ce que ça implique (plus de douche, plus de vaisselle, plus de WC..)! Bref une situation digne de grands aventuriers! Ajoutez à cela des températures de -10° à -30°, avec des réveils à 0°C à l’intérieur, alors là, on frise la crise de nerfs !! Paradoxalement, nous avons traversé toutes ces épreuves avec beaucoup de calme, de sérénité !! Pour nous laver: des bidons d’eau que nous faisons chauffer dans la cocotte, pour la vaisselle: des assiettes et couverts jetables et un peu d’eau chaude pour laver les casseroles, pour les WC: des bidons d’eau à côté des toilettes…Nous sommes bien plus doués que Mc Gyver (ben oui, il a pas de gosse celui là, c’est facile pour lui !!). Les enfants ont très bien fait face à toute cette situation, et personne n’est tombé malade !! Trop cool ! Bon, c’est un peu plus délicat au niveau de l’école ! Pas facile de travailler et se concentrer avec 10°C dans le camping-car !! Nous rattrapons notre retard tant bien que mal !!

Nous conservons dans nos coeurs des tas d’images incroyables: Le visage des présidents sculptés dans la montagne à Rushmore, la neige recouvrant les plaines de la réserve sioux dans le Dakota du nord, les immenses pics enneigés des Rocheuses, les falaises rouges de l’Utah, les arches ocres de Arches National parc, les maisons troglodytes agées de 700 ans de Mesa Verde, les maisons jaunes arrondies de Santa Fé, la route 66 et ses vieilles bagnoles, les 10 cadillacs plantées dans un champs de Amarillo au Texas, les petits bonshommes verts envahissants les boutiques de Roswell et enfin le sublime coucher de soleil sur les somptueuses dunes pâles de White Sands National Monument … Que rêver de plus? Que ça continue bien sûr…

Nous avons fait aussi de très belles rencontres ce mois-ci: Les Da Costa, famille française qui fait un voyage comme nous (leur site se trouve dans nos liens: costaventure!) que nous avons croisé à Roswell, Ryan rencontré à Cadillac Ranch au Texas, Joel, français vivant à Aspen et rencontré à Grand Junction dans le Colorado…et puis toutes ces rencontres virtuelles d’autres voyageurs comme nous et avec qui nous correspondons régulièrement: la famille Pomel (uneparentheses.net) en ce moment au Mexique et la famille de Valérie (pocahontas et sa tribu) au Mexique aussi (vous trouverez leurs sites dans nos liens). Cette façon de vivre nous rapproche tous, nous si différents à la base et si semblables finalement, ayant les mêmes aspirations de vie !

Bref, nous venons de vivre un mois chargé d’aventures, de découvertes, de rencontres, d’amitiés…Notre rêve se poursuit, sans déception, sans regret, sans nostalgie !!

Allez Tchô..
Ps: Que la vie est belle, il suffit de la prendre en main, de faire des choix (qui peuvent paraitre égoistes, stupides ou utopiques aux autres), de les assumer, de foncer au moins une fois sans regarder en arrière, et surtout ne pas prêter attention à la jalousie et à la méchanceté des proches ! FONCEZ quel que soit votre idéal !!

Noel vient de passer

le 28/12/2010: Noel vient de passer…déjà…c’est incroyable! Le temps défile si vite !! Je ne m’y ferai jamais !! Nous avons passé un superbe réveillon dans notre motel, un réveillon canadien, sous la neige !! C’est fou !! C’est dans ces moments là que nous prenons conscience de notre chance ! C’est tellement simple de vivre au jour le jour, que cela devient une habitude, comme une routine agréable! Et puis, par moment l’énormité de notre situation, l’atypie de notre mode de vie, l’extravagance de nos choix nous sautent aux yeux !! Les gens que nous rencontront sont tellement stupéfaits lorsqu’on leur explique notre voyage!

C’est étrange pour nous de voir toutes ces personnes venir nous poser des questions lorsque nous faisons nos courses ou notre lessive à la “laundrimat” (lavomatic!). J’ai même signé un autographe cette semaine ! hihihi !! c’est vrai !! Notre langue les étonne (personne ne parle français!), notre moyen de transport les surprend (ils ne voient jamais de camping-car en hiver sous la neige), notre choix de vie les épate (personne ici ne pourrait quitter sa maison et son job pour vivre une aventure avec des enfants !) et le fait que nous soyons à Kenora semble pour eux le plus hallucinant (en effet, que vient faire une famille française dans un “trou perdu” comme celui-là ?!).

Je suis fascinée par la facilité qu’ont les gens à venir nous parler. Ils s’approchent, nous sourient et nous posent des tas de questions, puis s’en vont, tout simplement, contents d’avoir été renseignés! je n’avais jamais vu ça avant !! Je m’imagine très mal aller au devant de Danois ou Suédois et leur demander ce qu’ils font là, d’où ils viennent et combien de temps ils pensent rester !! Pourtant, ça ouvre le dialogue, c’est très sympa pour nous de parler de notre voyage, et puis ça nous fait pratiquer l’anglais !

Nous avions peur avant notre départ, de vivre comme en France et de ne pas être dépaysés, mais en fait , nous vivons une vie totalement différente de celle que nous avions avant !! Nous mangeons différement (nous ne trouvons quasiment aucun produit connus en France), nous utilisons des $, nous parlons anglais, les unités de mesure ne sont pas les mêmes (gallons, pouces, pieds…), pour se dire bonjour les gens se serrent dans les bras (doucement quand on ne se connait pas bien et de véritables calins lorsqu’on est amis !), le climat est hallucinant (-30°C un jour et + 8°C le lendemain), les paysages sont immenses et nous traversons des centaines de km sans habitation…bref, que de changements !! Nous voulions de la découverte…nous sommes servis !! Cette vie nous plait beaucoup !

La route, les bivouacs, les visites, les gens rencontrés…Quelle liberté! Nous n’avons pas d’horaire, pas de devoirs (si ce n’est envers nos enfants et nous-mêmes), personne ne nous donne d’ordre, nous n’écoutons pas les jugements (surtout ceux de la famille, dont il faut savoir qu’une bonne partie nous a tournés le dos depuis notre départ en juin!), Nous nous arrêtons où nous voulons, nous mangeons quand nous le voulons: nous ne faisons que ce que nous VOULONS (et pas “pouvons”, ce que nous faisions avant !)! C’est assez déroutant ce sentiment mais tellement libérateur !! Nous nous demandons souvent si nous serons capables de reprendre une vie normale après ça! Comment retourner dans une entreprise avec un patron et des horaires? Comment vivre toute l’année dans la même maison, avec le même jardin et payer des factures tous les mois? Comment les enfants vont-ils pouvoir retourner dans une école avec des heures de cours fixes, des règles strictes et aucune autonomie?

Tant de questions remplissent mon esprit !! Ca me fait assez peur cette idée de retour ! Je sais que ce n’est pas pour tout de suite, mais nous avons fêté les 6 mois du voyage le jour de noel, le 24 décembre !! Le temps est passé si rapidement ! je crois, après avoir lu differents blogs et sites de voyageurs, que mon sentiment est normal !! …
Bon, je m’arrête là! Mon aventure, notre aventure est loin d’être terminée, je ne vais donc pas focaliser sur le retour et profiter de tout ce qui va m’être encore offert !!

Nous avons décidé de reprendre la route vers l’ouest dès le 1°janvier !! Le travail est difficile à trouver dans une si petite ville, et kiki nous manque terriblement !! Nous avons encore 2400 km à parcourir avant d’arriver à Vancouver et de poser nos valises pour quelques mois !! let’s gooooo ..

allez, tchô!
ps: tous les petits plaisirs que la vie nous apporte, forment un grand bonheur !!
BONNE ET MERVEILLEUSE ANNEE 2011 A TOUS !! QU’ELLE SOIT L’ANNEE DE LA REALISATION DE TOUS VOS REVES !

Nous sommes revenus au Canada

le 12/12/2010: Et voilà, une page se tourne déjà dans ce voyage ! Nous avons parcouru plusieurs milliers de km à travers les USA, et en avons découvert bien plus que nous ne l’avions prévu avant notre départ !! Nous sommes revenus au Canada, après avoir utilisés nos 3 mois de visa américain !! Nous avons longé le lac Michigan, puis nous sommes passés entre le lac Erie et le lac Supérieur, puis avons roulé le long de la moitié nord du lac Supérieur, pour nous retrouver dans un charmant village canadien de l’Ontario où nous avons tout de suite eu envie de nous arrêter quelques temps !! Oui, en effet, les températures canadiennes font bien honneur à leur réputation, elles avoisinnent les -20°C (il fait -28°C au moment où j’écris cela! ahahahahaa, ça caille, croyez moi !), et dans kiki cela devenait impossible !

Nous avons eu des réveils à 0°C à l’intérieur du camping-car, et autant vous dire que c’est très difficile à vivre, surtout pour les enfants !! Tous les tuyaux et réservoirs se sont mis à geler, ce qui nous empêchait de nous laver, de faire la vaisselle et même de tirer la chasse d’eau (sympa, non?)!! Non, non, la situation est devenue hors de controle, et nous avons préferé nous mettre au chaud pour quelques semaines !! Nous voici donc dans un appartement, au sein d’un motel (dont nous avons négocié un prix d’enfer), bien au chaud !! Guillaume a réussi à purger kiki (pas facile avec toute cette glace!) et il s’est mis à la recherche d’un job ! Et oui, il est temps d’utiliser son PVT, permis de travail canadien !! ben vi, la vie est belle, mais les comptes bancaires s’essouflent très rapidement dans ce genre de périple ! Nous sommes un peu tristes de quitter la route, ça nous plait bien cette liberté de nous arrêter où on bon nous semble et quand on veut !! Mais nous sommes aussi soulagés de mettre les loulous à l’abri, de faire l’école plus assidument et de fêter Noel comme il se doit !!

Pour nous, l’Est américain a été une grande révélation ! Nous y avons fait de merveilleuses découvertes, visité des cités légendaires (la plus belle restera New York, Chicago venant juste après!). Mais ce que nous retiendrons des States, c’est surtout les amis qu’on s’y est fait, en particulier Kay, qui a été pour nous, la plus génereuse des personnes que nous ayons rencontrée depuis fort longtemps ! Alors un grand, que dis-je un IMMENSE Merci à toi Kay, tu nous as fait aimer sincèrement l’Amérique, mais surtout les américains !!

Toutefois, nous n’y vivrions pas, aux States !! Ce n’est pas ce que nous attendons de la vie, pour nos enfants, pour nous mêmes ! Trop d’écarts sociaux, trop de problèmes d’insécurité, trop de racisme, trop de difficultés dans les systèmes éducatifs et médicaux !! Je crois qu’il est très difficile de vivre aux Etats-Unis de nos jours si on n’a pas énormément d’argent !! Tout est payant et cher: les soins médicaux et dentaires, la scolarité, les transports, parkings, sorties, les réparations chez le garagiste, les maisons…bref, tout (à part la nourriture et les vêtements !). Nous sommes contents d’être de retour au Canada et avons hâte d’explorer toutes ses merveilles !! Vivement le printemps !!

Allez, tchô !
ps: vous me manquez trop mes coupines chéries !!

Sainte Aude

18/11/2010: aujourd’hui, c’est la Sainte Aude, donc ma fête!! Quel bonheur d’ouvrir ma page Facebook et de constater tous ces mots d’amitié et d’amour que j’ai reçu !! C’est bon de savoir que nous n’avons pas été oubliés et que nous manquons à certaines personnes autant qu’elles nous manquent !! Nous venons de vivre encore des tas d’aventures incroyables, traversant des villes qui nous faisaient rêver: New Orleans, Baton Rouge, Memphis et Nashville !! Berceaux de la musique blues, du jazz, du rock ou de la country, ces villes representent beaucoup dans l’histoire des States !! Ce sont des villes qui ont été touchées de plein fouet par l’esclavagisme à une certaine époque, et il est tout de même poignant de voir toutes ces somptueuses maisons dans des anciennes plantations, accolées aux cabanes des esclaves!! Les enfants ont été émus par ce passé de douleur eux aussi!! Nous, nous sommes frappés de voir à quel point ces villes restent pauvres, dangereuses, limite effrayantes !! Quand je parle de pauvreté, je veux dire misère, parce qu’il s’agit de ça ici !! Nous croisons drogués, alcooliques, dealers, prostituées à tous les coins de rues (Baton rouge et Nashville semblent cependant moins touchées!).

Nous avons eu quelques frayeurs lors de nos bivouacs: des coups de feu tirés dans la nuit, des voitures de flics passants à une vitesse vertigineuse, des regards sur nos sacs ou appareils photos qui en disent long !! Il faut tout de même se méfier en permanence !! Nous nous rendons compte qu’avec notre façon de voyager, nous sortons completement des sentiers battus et des parcours touristiques, et nous approchons de très très près la vraie Amérique, celle qui ne fait pas du tout rêver !! Nous visitons vraiment de très beaux endroits, mais l’esprit que nous recherchons dans cette aventure ne correspond pas du tout à nos attentes !! Il y a beaucoup de violence, de défiance, de haine, de ségrégation, de stress…

Nous avons hâte de rentrer au Canada et de nous replonger dans sa zénitude !! C’est d’ailleurs ce que nous allons faire puisque notre visa expire dans quelques jours seulement !! De plus, il nous faut impérativement trouver un appartement pour y passer la saison d’hiver (voui, c’est qu’il commence à faire très très frais dans kiki, nous nous reveillons avec des 14° à l’intérieur, alors on imagine au Canada!!), ainsi qu’un job pour Guillaume jusqu’au mois de juin (fin de notre PVT !). Mais bon, ne vous méprenez, quels que soient les endroits que nous traversons et ce que nous y voyons, nous sommes toujours heureux d’avoir fait ce choix de vie !! Nous sommes dans le coeur de cette société, et ça, ça mérite bien quelques coups de frousse !!

Je remets quelques photos en ligne, mais ne complète pas encore le journal de bord !! Il est en effet difficile de rester connecté longtemps au même endroit pour mettre tout le site en ligne (sachez qu’il me faut environ 4h à chaque fois que je travaille dessus, c’est vraiment très long!). Mais je vous promets de m’y mettre très bientôt !!

Allez, tchô !!

ps: CARPE DIEM !!

Je vous écris de Floride

22/10/2010: Bien le bonjour à vous mes amis ! Je vous écris de Floride où la température frise les 30-32° et nous fait croire que nous sommes encore en été !! Ce matin, nous nous sommes plongés dans l’océan, à Tybee Island, Georgia, en pensant à ce que nous faisions l”année dernière à la même époque ! la réponse est simple, nous étions tapis dans notre maison de St Brévin, en Bretagne à nous geler le bout des pieds en rêvant de soleil et de chaleur ! Et hop, nous y voilà !! Avec du recul, c’est tellement simple de vivre ses rêves ! Un peu d’audace, un peu d’inconscience et beaucoup d’amour…et plouf ! simple, non?

Nous avons encore vécu des tonnes d’experiences fabuleuses durant ce mois sans nouvelle, et puis quelques-unes un peu moins bonnes, mais qui ne gachent jamais ce que nous ressentons profondement ! Nous en avons traversé des états: New York, New Jersey, Connecticut, Pennsylvania, Maryland, Virginia, North Carolina, South Carolina, georgia et enfin Florida ! Wahou, ça me ferait presque tourner la tête! et puis nous en avons rencontré des gens fabuleux, des gens bons et génereux, et ça, c’est tout ce que nous attendions de cette aventure !

Petit à petit, notre anglais s’améliore ainsi que nos connaissances du pays !

Nous comprenons pourquoi la France et son régime social plait tant ici! Peu de gens ont la possibilité d’être propriétaire ou de partir en vacances ! Ils sont très nombreux à enchainer 2 jobs en même temps pour payer les études des enfants, leurs soins dentaires ou leur loyer ! Bon nombre d’américains n’ont droit qu’à 2 semaines de vacances par an !

Nous sommes aussi choqués par l’obésité flagrante des gens: vieux, jeunes, enfants, femmes et hommes, ils sont des dizaines à se balader sur des chariots electriques. Ici tout est fait pour que l’obésité gagne du terrain! Non seulement on trouve de la “junkfood” (type mc do, hot dog, pizza, gauffres, pancakes, ice cream, soda, donuts et dont chacun à sa chaîne de restos propre) à tous les coins de rue, mais en plus il y a des “drive” (service au volant) pour tout: distributeur d’argent en drive, bouffe en drive, glace en drive, beignets en drive, bricolage, pharmacie, location de DVD, tout est en drive, et ouvert jusqu’à minuit, voire 24h/24. Les caddies dans les supermarchés sont souvent des voiturettes électriques avec un panier dessus ! C’est incroyable, personne ne fait plus de 10m à pieds !
Ce mois ci les enfants ont eu de petits coups de calcaire en pensant à leurs amis du sud et de Bretagne ! Dur dur de les voir verser quelques larmes en entendant “Sam, Hugo, Clement, Marie, Perine, Agathe, Oriane, Aline, etc…! Et puis, nous avons essuyé des tempêtes de rhumes, gastro, piqures de moustiques, coups de soleil, maux de gorge, fatigue, pannes de Kiki, fuite d’essence, manque d’intimité, manque de place, manque de mes cops !! Mais bon, un coup de kleenex, un coup de vitamines, de gros câlins et pleins de bisous et hop, ça repart comme en 40 !

allez, tchô !
ps: n’hésitez pas à nous mettre un petit mot ! Donnez nous de vos nouvelles !! bises !

De la nostalgie parfois

16/09/2010: je vous ai delaissé si longtemps, amis lecteurs, que j’en ai presque honte ! Je dis bien “presque” parce que je sais que si vous étiez là, à ma place, vous ne pourriez plus détacher vos yeux ébahis de la route merveilleuse qui s’offre à nous chaque jour !! De plus, il est vraiment difficile de trouver des points internet pour alimenter ce site

! Mais bon, je me rattrape en vous ouvrant mon coeur aujourd’hui ! Ce dernier mois fût riche en émotions diverses :

*Tout d’abord beaucoup de joie! Les enfants sont vraiment bien dans leurs baskets et nos fous rires grâce à eux ne se comptent plus ! Maxime et Louanne nous font de mini-spectacles régulièrement ! Ils s’enferment dans leur chambre et préparent un scénario, puis le jouent devant nous ! Autant vous dire que c’est extrêmement drôle ! Valentine , quant à elle, est un vrai rayon de soleil ! Elle arrive vers nous, les yeux pleins de malice et le visage illuminé de joie, et par ses mimiques si attendrissantes, nous fait fondre sur place !

*beaucoup de plénitude aussi ! En effet, nous avons l’impression d’être vraiment à notre place !! Il n’y a plus aucun doute en nous, nous avons fait le bon choix ! Quels que soient nos soucis en rentrant, nos difficultés durant ce voyage, nous ne regretterons jamais ! ce que nous vivons, ensemble, est extrêmement precieux, et nous avons la sensation que nous remettons toutes les pendules à l’heure ! C’est ce que nous espérions ! Nous vivons avec moins de choses inutiles, nous redécouvrons le bonheur d’être tous les 5 autour d’un feu de camp, le soir, en grillant des chamallows, Guillaume joue énormément avec les enfants, Max et Lou sont déjà plus responsables et matures, Val a fait des progrès à tous les niveaux, et moi, je suis bien, tout simplement, à l’aise dans cette vie de nomade !

*de la nostalgie parfois: et oui, je suppose que c’est normal !! Malgré toutes nos découvertes et tout le bonheur que nous procure notre voyage, j’ai parfois de petits pincements au coeur en pensant à Séverine (je l’imagine dans sa cuisine, se faisant un café en mangeant une gaufre, Hugo et Louane à ses côtés), à Estelle (bordant Mathis et Johanie le soir dans leurs lits), à Carole (faisant rire ses petits “vieux” de la maison de retraite), caro (embrassant tendrement Shanna tout en donnant la tété à Noam), Alex (racontant de grosses bêtises à ses clientes en leur coupant les cheveux), Edwige (servant le café à la terrasse ensoleillée du Glacier), Claire (supportant de tout son coeur Louis et Romain sur le terrain de rugby), Cat, Christelle, Lydie et Aurélie (papotants pendant des heures chez l’une ou chez l’autre)…. Et puis, Louanne, qui pense régulièrement elle aussi à tous ses amis de St Brévin et de Argeles (Agathe, Lois, Romain, Clement, Aline, Oriane, Perrine, Marie…, et qui parle tout le temps d’eux !! Et Max, qui parle lui aussi très souvent de ses potes : Clément, Sam, Mathis, Hugo et tous les autres. Vous nous manquez tous beaucoup !!

Enfin, nous vivons notre rêve ! C’est tout ce qui compte !! Et nous le vivons à fond, avalant les km à bord de notre maison roulante !!

allez tchô!!
ps: longue vie et prospérité !! (hihihi, vouiiiiiiiiii ! on a regardé Star Trek hier soir !!)
ps bis: encore un grand merci pour toutes les commandes de pack cartes postales ! Nous vous avons envoyés la 1°carte de Tadoussac, en espérant que tout le monde à bien reçu la sienne !!